Déphasage des produits de distorsion des otoémissions acoustiques (Shift-OAE)


Cette mesure basée sur le recueil des produits de distorsions, enregistre le temps de réponse des cellules ciliées externes de la cochlée. Nos études cliniques exclusives ont montré que le temps mesuré est l’image de la pression régnant dans la prérilymphe. Le monitorage des Shift-OAE permet d’observer des variations pressionnelles isolées ou reproductibles de la cochlée et donc de mettre en évidence un Hydrops cochléaire.

Conseils d’utilisation :


Caractéristiques de cette mesure :


Pathologies visées : hydrops, vertiges, diagnostic non-invasif de la maladie de Ménière.

Explication de la mesure : dans le cas de l’enregistrement des produits de distorsion, une stimulation acoustiques bitonale est appliquée (présentation simultanée de deux sons purs). Ces deux sons stimulants, appelés primaires, ayant pour fréquences respectives f1 et f2 vont engendrer l’émissions d’un produit de distorsion caractéristique chez l’homme à la fréquence de 2f1-f2. Chez le sujet sain comme le sujet atteint d’un hydrops endolymphatique, un test de posture (passage de la position debout à allongée) entraine une augmentation de la pression intra-cochléaire (exagérée dans le cadre d’une maladie de Ménière). En effet lors du test de posture il y a un changement dans la distribution du liquide céphalorachidien (LCR) qui se propage jusqu’à la cochlée via l’aqueduc cochléaire. Monitoré au cours du temps, le paramètre physiologique cochléaire permet de suivre en temps réel l’évolution de la pression intracochléaire.

 

Appareils Echodia permettant des mesures de Shift-OAE: ELIOS et  OTODIA.