Otoémissions Acoustiques Transitoires (TEOAE)


Les otoémissions acoustiques (OAE) sont des sons de faibles intensités générés par les cellules ciliées externes (CCE) de l’oreille interne. Les plus utilisées dans l’examen clinique sont sans aucun doute les TEOAE, ou otoémissions acoustiques transitoires. Elles sont mesurées grâce à une sonde ultra-sensible placée dans le conduit auditif externe. Méthode de mesure non invasive et objective, les TEOAE sont un véritable atout dans la batterie des tests audiométriques.

Conseils d’utilisation :


Caractéristiques de cette mesure :


Pathologie visée : diagnostic objectif de la perte auditive, surveillance des dommages cochléaires.

Explication de la mesure : dans le cas des TEOAE, les stimulations acoustiques entrainant l’excitation cochléaire sont des séries de clics. L’utilisation de clics permet de stimuler la membrane basilaire pour des fréquences comprise entre 500Hz et 4000Hz. Des études ont montré que les OEA disparaissent dans le cas d’une surdité de transmissions supérieure à 15dB HL, et environ 30dB HL pour une perte d’audition d’origine cochléaire. En routine, ce test est très utilisé pour dépister des surdités chez des patients incapables de collaborer à des tests auditifs conventionnels. Dans cette optique, plusieurs pays occidentaux, dont la France, ont mis en place des programmes nationaux de dépistage systématique de la surdité des nouveau-nés en maternité. Les TEOAE sont également le reflet de l’état des CCE, et sont utilisés à ce titre dans les cas de neurinome de l’acoustique ou de neuropathie pour cibler l’origine de la perte auditive.

 

Appareils Echodia permettant des mesures de TEOAE: ELIOS, OTODIA et BABYSCREEN.