Audiométrie tonale aérienne


L’audiométrie est l’examen de base de l’audition. Ce test permet de vérifier rapidement toute la chaîne de transmission du son jusqu’au cerveau de manière discriminante. La mesure est obtenue par l’émission d’une onde sonore calibrée en fréquence dont on va faire diminuer la puissance tant que le patient l’entend. Les sons sont émis par un casque supra auriculaire dans l’une des oreilles, puis dans l’autre.

Conseils d’utilisation :

Caractéristiques de cette mesure :

Pathologies visées : surdité de transmissions (courbe osseuse meilleure que l’aérienne), surdité de perception (courbes aérienne et osseuse identiques), surdité mixte (mélange des deux).

Différents types de surdités : surdité légère (perte entre 20 et 40dB), surdité modérée (perte entre 40 et 70dB), surdité sévère (perte entre 70 et 90dB), surdité profonde (perte supérieure à 90dB), surdité totale (pas d’audition mesurable).

Explication de la mesure : l’audiométrie aérienne permet la recherche des seuils auditifs pour chaque oreille dans une gamme de fréquence allant de 125 à 12 000Hz. Si l’audiométrie osseuse évalue les performances de l’oreille interne et du nerf auditif, la conduction aérienne teste l’intégralité de la fonction acoustique de l’oreille externe jusqu’au nerf auditif. L’interprétation de l’audiogramme qui en résulte permet de mesurer le degré de perte auditif et le type de surdité. L’audiométrie tonale autorise aussi la détermination du seuil d’inconfort, ou encore la recherche de fréquence d’éventuels acouphènes.

 

Appareils Echodia permettant des mesures d'audiométrie aérienne: ELIOS, AUDIOSMART et  AUDIOSCHOOL.